STATIC

7 conseils de rasage pour les hommes à la peau sensible

Le rasage représente un passage obligatoire si vous souhaitez être présentable et ne pas ressembler à un homme de caverne. Cependant, si vous avez la peau sensible, elle peut souvent souffrir. Il est alors conseillé de découvrir les différentes astuces pour que le rasage se fasse en douceur. Ainsi, vous ne subirez plus les problèmes de la peau rouge et irritée.

  1. Exfoliez votre peau

Le gommage vous permet d’avoir une peau lisse. Lorsque le rasoir passe sur une peau exfoliée, il glissera facilement parce que la surface est lisse. En parallèle, vous diminuez les risques de blessure et d’entaille de la peau. Il est conseillé d’utiliser un gommage doux.

  1. Utilisez un blaireau

La plupart du temps, on a tendance à utiliser ses doigts afin d’étaler la crème de rasage ou l’huile de rasage. Cependant, cela constitue une très mauvaise idée. En effet, le contact avec les doigts n’est pas vraiment confortable et peut même être classé d’abrasif. Alors que lorsque vous recourez au blaireau, la douceur se fera sentir et ne risque pas d’agresser la peau sensible. Les poils du blaireau sont fins. Ainsi, son utilisation permet de recouvrir les poils pour qu’ils soient faciles à raser.

  1. Ramollissez les poils

La peau sensible demande toujours de la douceur. Les poils seront alors doux et ne résistent pas à la lame. Pour ce faire, il est nécessaire de prendre une douche chaude ou d’appliquer une serviette chaude sur le visage avant de vous raser. Les poils seront doux et les pores seront dilatés.

  1. Choisissez le bon rasoir

Le passage du rasoir entraine un frottement contre la peau. Cette friction peut vous causer des irritations. Les peaux sensibles souffriront plus et il faut minimiser les dégâts au maximum. Il est alors conseillé de bien choisir son rasoir ici. Si vous avez des poils raides, optez pour un rasoir muni de trois lames  tout au plus. Dans le cas où vos poils sont souples, un rasoir à une seule lame fera l’affaire.

  1. Rasez-vous dans le sens du poil

Le rasage ne doit pas se faire n’importe comment. Il faut suivre le sens de la pousse des poils pour éviter que les peaux sensibles ne souffrent. Optez pour une lame bien aiguisée afin d’éviter d’appuyer très fort sur le rasoir.

  1. Nettoyez la lame

La garantie d’un rasage optimal pour une peau sensible passe par le bon entretien de la lame. Il faut la rincer après chaque utilisation. Cela vous permet de vous débarrasser de tout ce qui est susceptible d’entraver le bon glissement du rasoir. Une lame s’utilise pour deux ou trois rasages.

  1. Hydratez votre peau

Une fois le rasage terminé, vous devez rincer votre peau à l’eau froide. Ainsi, les pores se refermeront et l’inflammation se voit réduite. Procédez ensuite par une application d’une lotion après-rasage ou un baume réservé aux peaux sensibles.

Il ne faut pas non plus oublier d’hydrater quotidiennement la peau en utilisant une lotion réservée aux peaux sensibles.

3 conseils pour choisir les chaussures parfaites pour vos enfants

Choisir des chaussures pour les enfants n’est pas chose aisée. De plus avec le nombre de marques et de modèles  que l’on trouve dans les publicités, la tâche devient encore plus compliquée. Il est alors nécessaire de recourir à de l’aide extérieure pour s’en sortir. C’est pourquoi, vous êtes là, entrain de lire cet article. Sans vous faire plus attendre, voici trois conseils très utiles afin de choisir les bonnes chaussures pour vos enfants.

Vérifiez la semelle des chaussures

Les enfants effectuent plusieurs mouvements auxquels vous n’y penserez même pas. Afin qu’ils soient à l’aise, il leur faut une semelle qui se plie au niveau des orteils. Elle doit être antidérapante pour prévenir les chutes. Au niveau du talon, il faut plus d’épaisseur. Vous devez aussi vérifier l’intérieur des chaussures. Pour le faire, passez vos doigts à l’intérieur afin de vérifier l’absence de couture qui risque d’irriter les pieds.

Choisissez la bonne pointure

La meilleure manière de choisir la bonne pointure serait sans aucun doute de venir avec votre enfant au magasin. Certes il peut essayer les chaussures mais vu que c’est un enfant, il peut se tromper ou il tient tant à avoir les chaussures qu’il vous dise que tout va bien même si ce n’es pas le cas.

Afin de choisir la bonne taille, procédez de la manière suivante :

  • Retirez la fausse semelle
  • Déposez-le au sol et demandez à l’enfant de se tenir debout et de poser son pied dessus.
  • Vérifiez que ses orteils ne dépassent pas les côtés de la semelle dans le sens de la largeur.
  • Veillez à ce qu’il reste 1 cm entre le plus long orteil et le bout de la semelle.

Dans le cas où la fausse semelle ne se retire pas, l’enfant doit essayer les chaussures. Il lui est obligatoire de se mettre debout. Demandez-lui de bouger ses orteils. S’il est capable de le faire et si vous pouvez placer un index à l’arrière de son talon, vous pouvez acheter les chaussures sans aucun problème. Pour plus de vérification, vous pouvez demander à votre enfant de marcher un peu dans le magasin. Cela lui permet de constater si les chaussures sont confortables ou non.

Si vous ne pouvez pas venir avec l’enfant, procédez de la même manière en utilisant un carton où est dessinée l’empreinte de l’un de ses pieds.

Vérifiez les matières

Les enfants s’activent toute la journée. La transpiration peut causer des mauvaises odeurs. En parallèle, les chaussures vont souvent se salir. Afin de remédier à ces problèmes, vérifiez les matières. Le synthétique est facile à nettoyer mais le cuir permet aux pieds de respirer. La sueur ne s’accumulera pas et l’irritation peut être évitée.

Bref, les chaussures représentent un élément très important pour la journée de votre enfant. Il faut qu’elles lui permettent d’être libre et de s’amuser comme il se doit. Pour gagner du temps, il est aussi recommandé de choisir des chaussures à scratch ou à tirette.

Spaghettis sans gluten – Un délice pour toute la famille

Avis à la communauté « gluten free », cette recette va littéralement séduire toute la famille, et surtout vos bambins chéris. Lorsque l’on suit un régime sans gluten, il est parfois difficile de trouver des idées de repas alors il faut faire preuve d’originalité ou composer avec des aliments que l’on a trop tendance à oublier…

Pour ma part je ne suis pas mécontente de ne plus manger de gluten (cela me provoquant des rhinites allergiques atroces dés lors que j’en consomme un peu trop …) car cela m’a permis de découvrir une alimentation réellement plus saine, et oui – au risque de me faire huer par les nombreux mangeurs de pain – (au passage j’adorais le pain 😉 ).

Bref, en faisant mes courses dans un super magasin, « la grande halle aux légumes », proposant des légumes de prod ucteurs locaux, je suis tombée nez à nez avec une « courge spaghetti ». J’ai trouvé le nom rigolo, je l’ai acheté puis je me suis renseignée sur internet pour la cuisson. Je me suis alors rendue compte que le nom n’était pas une blague et que l’on pouvait réellement réaliser de très bonnes recettes de spaghettis avec! Je me suis donc lancée dans une petite recette de pattes bolognaises (elle n’est pas belle mon assiette ). A noter que cette recette peut très bien convenir à un régime Veggan en remplaçant la viande hachée par du Tofu!

LA RECETTE (pour 2 adultes et un enfant ):

  • Une courge spaghetti
  • 1 oignon
  • 5 gousses d’ail (dans le sud on en mange beaucoup mais on peut en mettre moins 😉 )
  • 2 belles tomates (du jardin c’est encore mieux)
  • Une carotte
  • 300 grammes de viande hachée (mais à doser selon les goûts)
  • Du persil (5 belles branches)
  • Gruyère râpé, parmesan ou levure de bière pailleté en fonction des allergies alimentaires dans la famille
  1. Faire cuire la courge 20 à 30 minutes (sans l’éplucher 😉 ) dans une casserole d’eau bouillante. Une fois cuite et refroidie, la couper dans le sens de la largeur pour retirer les « graines ». Enfin, « grattez » la courge avec une fourchette pour en retirer les spaghettis (si, si 😉 !!! )
  2. Dans de l’huile d’olive, faire revenir les oignons et la carotte coupée en petits dés. Un fois dorés, y ajouter l’ail, le persil et les tomates et laissez mijoter un peu.
  3. Mixez votre sauce tomate et réservez
  4. Cuire la viande dans la même poêle puis y ajoutez la sauce.
  5. Faite revenir les spaghettis dans la poil et y incorporer la sauce bolognaise.

Le mieux est de laisser le plat refroidir pendant deux heures avant de le servir afin que les saveurs s’imprègnent bien, puis le refaire cuire à feu doux avant de servir. Chacun y ajoutera à sa convenance du sel du poivre et/ou du fromage

Croyez-moi, le résultat est sans appel!!! Le plat a été dévoré en quelques minutes. Les avantages sont nombreux:

  • C’est délicieux, vraiment, vraiment !!!
  • Cela permet de faire manger des légumes à toute la famille
  • Ce plat est diététique, une bonne façon de se mettre au régime sans se faire huer par le reste de la famille (notamment le papa qui ne prend jamais un gramme et qui se fiche donc des régimes, et oui c’est injuste 😉 ).
  • Il peut convenir à tous les types de régimes alimentaires en prenant compte des allergies de chacun. Ne pas hésiter à le servir à des invités en soignant la présentation.

Le résultat: Un vrai régal